Des photos de drones révèlent à quel point les maisons familiales ne sont qu'à PIEDS après avoir plongé des falaises

AVANT: Le livreur Edd Cane - qui vit dans un bungalow de deux chambres avec sa femme Lynn à Eastchurch dans le Kent - a déclaré que sa maison était autrefois à 82 pieds du bord de la falaise (photo de mai 2020), derrière une autre maison et plus loin.

Les maisons familiales sont laissées à quelques mètres de la chute du bord des falaises après un mois de fortes pluies qui ont frappé la côte du Kent.

Les conditions météorologiques défavorables ont provoqué l'effondrement de plus en plus de terres dans la mer à Eastchurch dans le Kent, les résidents devant regarder leurs maisons se rapprocher du précipice.

Des images frappantes montrent l'ampleur du problème auquel est confronté le village côtier de la pittoresque île de Sheppey – moins d'un an après la chute du bungalow de style villa espagnole de 195000 £ de la mère de cinq enfants Emma Tullett.

Et ce n'est pas la seule zone confrontée à une érosion choquante des falaises. Le mois dernier, les garde-côtes ont été forcés de sauver une famille qui campait sur le bord d'une falaise dans le Yorkshire du Nord après des jours de glissements de terrain dangereux.

Pendant ce temps, une énorme partie des falaises blanches de Douvres s'est détachée et s'est effondrée dans The Channel il y a quelques semaines à peine – après que des témoins aient entendu un «  craquement fort ''.

AVANT: Le livreur Edd Cane - qui vit dans un bungalow de deux chambres avec sa femme Lynn à Eastchurch dans le Kent - a déclaré que sa maison était autrefois à 82 pieds du bord de la falaise (photo de mai 2020), derrière une autre maison et plus loin.

AVANT: Le livreur Edd Cane – qui vit dans un bungalow de deux chambres avec sa femme Lynn à Eastchurch dans le Kent – a déclaré que sa maison était autrefois à 82 pieds du bord de la falaise (photo de mai 2020), derrière une autre maison et plus loin.

APRÈS: M. Cane dit maintenant que seulement 15 pieds séparent sa maison (à gauche, avec le hangar rouge) du bord, et que d'autres maisons pourraient être plus proches

APRÈS: M. Cane dit maintenant que seulement 15 pieds séparent sa maison (à gauche, avec le hangar rouge) du bord, et que d'autres maisons pourraient être plus proches

AVANT: M. Cane, qui vit dans sa maison d'Eastchurch depuis 15 ans, dit que les habitants se sentent abandonnés, ajoutant: «Cela ronge mon jardin». Sur la photo: le bord de la falaise en mai 2020

AVANT: M. Cane, qui vit dans sa maison d'Eastchurch depuis 15 ans, dit que les habitants se sentent abandonnés, ajoutant: «Cela ronge mon jardin». Sur la photo: le bord de la falaise en mai 2020

APRÈS: M. Cane (sa maison photographiée aujourd'hui) a tenté d'utiliser de l'argile pour éviter de tomber plus vers la fin de l'année dernière, mais il a déclaré que l'Agence pour l'environnement était venue en novembre avec deux policiers pour l'avertir d'arrêter de basculer sur son propre terrain.

APRÈS: M. Cane (sa maison photographiée aujourd'hui) a tenté d'utiliser de l'argile pour éviter de tomber plus vers la fin de l'année dernière, mais il a déclaré que l'Agence pour l'environnement était venue en novembre avec deux policiers pour l'avertir d'arrêter de basculer sur son propre terrain.

M. Cane (photo) a déclaré: `` Le représentant du conseil m'a déjà dit que s'il se rapproche beaucoup plus de ma maison, ils ne le feront qu'un ordre de démolition et je devrais payer pour faire démolir ma maison ''

M. Cane (photo) a déclaré: «  Le représentant du conseil m'a déjà dit que s'il se rapproche beaucoup plus de ma maison, ils ne le feront qu'un ordre de démolition et je devrais payer pour faire démolir ma maison ''

Le littoral anglais en voie de disparition: une carte choquante révèle que les villes côtières risquent d'être anéanties au cours des 20 prochaines années

Une carte choquante révèle les villes côtières anglaises les plus susceptibles de s'effondrer dans la mer à mesure que les côtes s'érodent au cours des 20 prochaines années.

Les experts ont constaté que la côte est est la plus durement touchée, le taux d'érosion étant le plus rapide dans le Yorkshire et le Humber, où 56% de la côte est menacée.

Parallèlement, environ un tiers de la côte du sud de l'Angleterre est activement érodée – menaçant des zones telles que Norfolk, Suffolk et East / West Sussex.

Le retrait en cours du rivage entraînera la disparition d'environ 7 000 maisons dans la mer d'ici la fin du siècle, préviennent les experts – à moins que d'autres mesures ne soient prises.

Une protection est particulièrement nécessaire dans les comtés de Norfolk, Tyne and Wear, Suffolk et Yorkshire au cours des deux prochaines décennies.

Une carte choquante révèle les villes côtières anglaises les plus susceptibles de s'effondrer dans la mer alors que les côtes s'érodent au cours des 20 prochaines années

Une carte choquante révèle les villes côtières anglaises les plus susceptibles de s'effondrer dans la mer alors que les côtes s'érodent au cours des 20 prochaines années

Des images de drones prises dans le Kent montrent à quel point il reste quelques mètres de terrain entre certaines maisons et le bord du gouffre, ainsi que l'immense trou où se trouvait une maison avant de tomber en juin de l'année dernière.

Edd Cane, qui vit dans sa maison d'Eastchurch depuis 15 ans, dit que les habitants se sentent abandonnés, ajoutant: «  Cela ronge mon jardin.

'Le dernier type du conseil qui est descendu a demandé:' Vous sentez-vous en sécurité dans votre maison? ' et j'ai dit: «Que pensez-vous? Je ne pense pas, n'est-ce pas?

Le livreur, M. Cane – qui vit dans un bungalow de deux chambres avec sa femme Lynn adossée à l'annexe de Mme Tullett – a déclaré que sa maison était autrefois à 82 pieds du bord de la falaise, derrière une autre maison et un autre terrain.

Mais les chutes de falaises l'année dernière ont vu la maison de Mme Tullett laissée partiellement suspendue au-dessus d'une chute brutale et finalement tomber, avec une voiture en mai – laissant un gouffre de 20 pieds dans son sillage.

L'effondrement a été attribué aux «effets dévastateurs de l'érosion côtière» par les pompiers de l'époque.

Maintenant, M. Cane, 66 ans, dit que seulement 15 pieds séparent sa maison du bord, et que d'autres maisons pourraient être plus proches.

Il a tenté d'utiliser de l'argile pour éviter de tomber plus vers la fin de l'année dernière, mais il a déclaré que l'Agence pour l'environnement était venue en novembre avec deux policiers pour l'avertir d'arrêter de voler sur ses propres terres.

Les images des drones montrent l'ampleur de la dévastation de la communauté insulaire et le risque continu posé aux résidents.

Il a ajouté: «  Le représentant du conseil m'a déjà dit que s'il se rapprochait beaucoup de ma maison, ils ne recevraient qu'un ordre de démolition et je devrais payer pour que ma maison soit démolie.

«Si ce n'est pas du sel frottant dans la plaie, je ne sais pas ce que c'est.

Un porte-parole du Swale Borough Council a déclaré: «  Nous sommes en contact avec les résidents de la falaise d'Eastchurch et avons offert des conseils de logement aux propriétés concernées.

«Nous continuerons à travailler avec eux à mesure que les falaises changent et nous les exhortons à continuer à s'engager avec nous.

Après l'effondrement de la maison de Mme Tullett, les voisins du Surf Crescent d'Eastchurch ont pris les choses en main, travaillant 24 heures sur 24 pour consolider la falaise en ruine et éviter que leurs propriétés ne subissent le même sort.

Mais le Swale Council a avisé les résidents d'arrêter tous les travaux en octobre 2020 en raison de «  préoccupations écologiques ''.

En 2019, une carte choquante a révélé les villes côtières anglaises les plus susceptibles de s'effondrer dans la mer à mesure que les côtes s'érodent au cours des 20 prochaines années.

Les experts ont constaté que la côte est est la plus durement touchée, le taux d'érosion étant le plus rapide dans le Yorkshire et le Humber, où 56% de la côte est menacée.

AVANT: Cliff Falls l'année dernière a vu la maison d'Emma Tullett, mère de cinq enfants, partiellement suspendue (photo) pour une chute brutale et finalement tomber, avec une voiture en mai - laissant un gouffre de 20 pieds dans son sillage

AVANT: Cliff Falls l'année dernière a vu la maison d'Emma Tullett, mère de cinq enfants, partiellement suspendue (photo) pour une chute brutale et finalement tomber, avec une voiture en mai – laissant un gouffre de 20 pieds dans son sillage

APRÈS: Des images frappantes montrent l'ampleur du problème auquel est confronté le village côtier de la pittoresque île de Sheppey - moins d'un an après la chute du bungalow de style villa espagnole de 195000 £ de Mme Tullett.

APRÈS: Des images frappantes montrent l'ampleur du problème auquel est confronté le village côtier de la pittoresque île de Sheppey – moins d'un an après la chute du bungalow de style villa espagnole de 195000 £ de Mme Tullett.

APRÈS: Un porte-parole du Swale Borough Council a déclaré: `` Nous sommes en contact avec les résidents de la falaise d'Eastchurch et avons offert des conseils de logement aux propriétés touchées. '' Sur la photo: la propriété de M. Cane est dangereusement près du bord de la falaise

APRÈS: Un porte-parole du Swale Borough Council a déclaré: «  Nous sommes en contact avec les résidents de la falaise d'Eastchurch et avons offert des conseils de logement aux propriétés touchées. '' Sur la photo: la propriété de M. Cane est dangereusement près du bord de la falaise

Parallèlement, environ un tiers de la côte du sud de l'Angleterre est activement érodée – menaçant des zones telles que Norfolk, Suffolk et East and West Sussex.

Le retrait en cours du rivage entraînera la disparition d'environ 7 000 maisons dans la mer d'ici la fin du siècle, préviennent les experts – à moins que d'autres mesures ne soient prises.

Une protection est particulièrement nécessaire dans les comtés de Norfolk, Tyne and Wear, Suffolk et Yorkshire au cours des deux prochaines décennies.

Les chiffres d'érosion sont basés sur un scénario dans lequel aucune intervention active n'est faite pour aider à arrêter le recul du littoral – et prédit l'état des zones côtières vulnérables du Royaume-Uni au cours des 20, 50 et 100 prochaines années.

Parallèlement à la perte prévue de milliers de maisons, les données des agences suggèrent également qu'environ 520 000 propriétés se trouvent actuellement dans des zones à risque d'inondations côtières.

Si aucune mesure n'est prise, préviennent les experts, ce chiffre pourrait être triplé à environ 1,5 million de foyers d'ici les années 2080.

Qu'est-ce que l'érosion côtière? Comment les marées et la géologie signifient que certaines zones risquent beaucoup plus d'être emportées

L'apparition de l'érosion côtière dépend de l'équilibre entre la résistance, ou l'érodibilité, du littoral et la force, ou l'érosivité, des vagues et des marées affectant la zone.

Ces conditions dépendent à leur tour d'un certain nombre de facteurs, notamment la topographie, la composition et la structure des formations géologiques exposées sur la côte, l'état des défenses côtières artificielles, les courants locaux et l'amplitude des marées, le climat des vagues (tel que caractérisé par la hauteur, la période, la direction et le prélèvement des vagues), les eaux souterraines, l'approvisionnement en sédiments et le niveau relatif de la mer.

Par conséquent, les taux d'érosion et d'accrétion côtières sont très variables aux échelles régionale, nationale et internationale.

L'érosion côtière entraîne généralement un retrait vers la terre du littoral. Cela peut augmenter le risque d'inondations côtières et entraîner la perte de terres et des dommages aux bâtiments, aux infrastructures et aux terres agricoles.

Les événements d'érosion côtière soudaine, en particulier ceux à proximité des falaises côtières, peuvent mettre directement en danger la vie des gens. Le mouvement de l'eau salée vers les zones d'eau douce (intrusion saline) peut se produire pendant les inondations côtières et peut avoir un impact sur la biodiversité des écosystèmes auparavant d'eau douce ou terrestres.

Il a été estimé qu'en Angleterre et au Pays de Galles 113000 propriétés résidentielles, 9000 propriétés commerciales et 5000 hectares de terres agricoles se trouvent dans des zones potentiellement à risque d'érosion côtière, ce qui se traduit par une valeur en capital des actifs à risque d'environ 7,7 milliards de livres sterling pour l'Angleterre et Pays de Galles (DEFRA, 2001).

. (tagsToTranslate) actualités dailymail (t)

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.