Des missiles tirés du Liban vers le nord d'Israël après des raids nocturnes israéliens signalés en Syrie

Iron Dome interception

Des roquettes ont été tirées depuis le Liban vers le nord d'Israël tôt mardi matin, heure locale, déclenchant des sirènes d'alerte de missiles dans certaines parties de la Galilée occidentale et provoquant des tirs de représailles d'Israël.

Les sirènes ont été entendues à Netiv HaShayara, Sheikh Danun, Hanita, Ya'ara, Cabri, Metzuba, Avdon, Idmit et Shlomi, selon aux données du système israélien d'alerte aux roquettes Red Alerts – Cumta.

Une enquête des Forces de défense israéliennes (FDI) suite à l'alerte rouge révélé que des assaillants non identifiés avaient lancé deux missiles au total depuis le Liban.

d'Israël Système de défense antimissile Iron Dome intercepté l'une des roquettes. L'autre s'est écrasé dans une zone dégagée, selon Tsahal. (EN RELATION: Ben & Jerry's ne vendra pas de crème glacée dans certaines régions d'Israël seulement trois ans après s'être associé à un antisémite déclaré)

« Nous restons prêts à défendre Israël sur tous les fronts », a déclaré Tsahal. Les forces israéliennes ont tiré des tirs d'artillerie vers le Liban en réponse, selon à Tsahal.

Aucun blessé ni dégât n'a été signalé par les roquettes. L'armée israélienne n'émettra aucune instruction spéciale pour ceux qui vivent dans la région ciblée, selon au Times of Israel.

Plus de trois heures avant les attaques à la roquette, Israël aurait effectué des frappes aériennes dans le nord de la Syrie, selon les médias d'État syriens, Reuters signalé.

Des militants sur le terrain en Syrie a rapporté qu'Israël avait frappé un « centre de recherche scientifique » et des usines de défense appartenant aux forces fidèles à Bachar al-Assad à al-Sferah, Alep, selon à l'observatoire des conflits basé en Grande-Bretagne, l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

L'armée israélienne n'a ni confirmé ni nié avoir mené le raid aérien, s'en tenant à son silence habituel sur ses activités en Syrie, selon le Times Of Israel.

Israël a mené plusieurs frappes aériennes en Syrie depuis le début de la guerre civile dans le pays en 2011, a rapporté le média.

Les objectifs derrière ces frappes israéliennes vont de tenter d'empêcher l'Iran de réglage une présence militaire en Syrie et tente de contrecarrer le trafic d'armes avancées à des groupes militants tels que le Liban Hezbollah, selon la prise.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.