Dabo Swinney dit qu'il n'y a pas "12 équipes assez bonnes" pour les éliminatoires du football universitaire

Jan 13, 2020; New Orleans, Louisiana, USA; Clemson Tigers head coach Dabo Swinney on the sidelines during the game against the LSU Tigers in the College Football Playoff national championship game at Mercedes-Benz Superdome. Mandatory Credit: Matthew Emmons-USA TODAY Sports via Reuters

L'entraîneur de football de Clemson, Dabo Swinney, ne veut pas que les éliminatoires se prolongent.

Les éliminatoires du football universitaire devraient s'étendre à 12 équipes dans les années à venir, et à peu près tous les fans du pays sont ravis. (EN RELATION: David Hookstead est le vrai Roi Dans le Nord Quand il s'agit de football universitaire)

Bien, Dabo n'est pas ! Selon Grace Raynor, l'entraîneur-chef de la Tigres a déclaré aux médias mardi: «Notre équipe n'était pas pour ça. Ils ne veulent pas jouer à plus de jeux. Et pour être honnête avec vous, je ne pense pas qu'il y ait 12 équipes assez bonnes.

Je suppose que je serai celui qui donne Dabo la mauvaise nouvelle des playoffs. Il s'étend et il ne peut rien y faire.

Aussi puissant qu'il soit dans le monde du football universitaire, il n'est pas assez puissant pour arrêter l'inévitable.

Aussi, ce commentaire me frotte vraiment dans le mauvais sens. Il n'y a pas 12 équipes assez bonnes ? Comment diable allons-nous le savoir sans essayer ?

C'est comme si Dabo ne voulait pas jouer un match supplémentaire, qu'il pourrait perdre. Je ne le blâme pas. Clemson a navigué sous le format actuel.

J'essaierais aussi de l'arrêter aussi, mais ne prétendons pas qu'il le fait pour une raison autre que cela rend sa route plus difficile. Je dis cela en tant que personne qui aime Dabo.

J'aime Dabo, mais il doit s'adapter aux progrès inévitables du monde du football universitaire.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.