Cuba suspend les dépôts en dollars dans les banques en raison des sanctions américaines

Cuba suspend les dépôts en dollars dans les banques en raison des sanctions américaines

Le gouvernement cubain a annoncé qu'il cesserait temporairement d'accepter les dépôts bancaires en espèces en dollars. Il a blâmé les sanctions américaines plus strictes qui restreignent sa capacité à utiliser le billet vert à l'étranger.

Cette décision intervient alors que le gouvernement devait présenter sa résolution annuelle visant à mettre fin à l'embargo commercial américain sur le pays, vieux de plusieurs décennies, à l'Assemblée générale des Nations Unies. Les titulaires de comptes bancaires cubains auront jusqu'au 21 juin pour déposer des dollars avant que la suspension ne prenne effet.

« Il est de plus en plus difficile pour Cuba de trouver des institutions bancaires ou financières internationales disposées à recevoir, convertir ou traiter des devises américaines en espèces », a déclaré la Banque centrale de Cuba dans un communiqué, selon Reuters. Il a ajouté que la mesure n'affecterait pas les opérations effectuées par transfert ou dépôts dans d'autres devises librement convertibles et acceptées dans le pays.

Selon la vice-présidente de la banque, Yamile Berra Cires, plus de 20 banques ont interrompu le traitement des transactions impliquant Cuba depuis que l'ancien président américain Donald Trump a durci les sanctions contre la nation insulaire.

Pendant de nombreuses années, Cuba a imposé une taxe de 10 % sur les dollars, citant des difficultés à les utiliser en raison de l'embargo de Washington. Le pays a levé la taxe l'année dernière en ouvrant davantage de magasins vendant en espèces plutôt qu'en monnaie locale.

Le président américain Joe Biden a promis au cours de sa campagne d'annuler certaines des mesures de Trump à Cuba qui « ont fait du mal au peuple cubain et n'ont rien fait pour faire avancer la démocratie et les droits de l'homme ».

Cependant, un changement de politique envers Cuba ne fait pas partie des principales priorités de la politique étrangère des États-Unis, selon l'administration Biden.

Pour plus d'histoires sur l'économie et la finance, visitez La section affaires de RT

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.