Chypre: un navire turc tire des coups de semonce en direction de gardes-côtes chypriotes

libre info france

Europe

URL courte

Un navire turc a ouvert le feu sur une embarcation des garde-côtes chypriotes dans la région de Tylliria (nord-ouest de Chypre), annonce l’agence d’information chypriote CNA.

L’agence d’information chypriote CNA annonce, se référant à la police, qu’à l’aube ce 16 juillet, vers 3h30 (heure locale), une vedette turque a ouvert le feu sur un bateau des garde-côtes chypriotes qui effectuait une patrouille dans la région de Kato Pyrgos Tylliria.

Selon l’agence, le bateau des garde-côtes avec trois membres d’équipage à bord a repéré un navire turc lors d’une patrouille dans le cadre de la lutte contre l’immigration illégale. Le navire se trouvait à 11 milles marins du port de Kato Pyrgos.

Le navire turc s’est mis à la poursuite du bateau chypriote et a effectué quatre tirs de semonce.

Poursuivi jusqu’à l’entrée du port

La radio chypriote RIK informe que le navire turc a poursuivi les garde-côtes presque jusqu’à l’entrée du port de Kato Pyrgos.

Le porte-parole du ministère chypriote de la Défense Christos Pieris a indiqué sur RIK qu’une enquête a été ouverte et que le centre opérationnel de la garde nationale collectait des informations pour que le ministère compétent puisse prendre des mesures.

Le militaire précise que les patrouilles sont menées dans les zones côtières pour faire face à l’afflux de migrants depuis la Turquie.

Le ministère des Affaires étrangères est au courant de la situation et doit en informer la Force des Nations unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP).

Des tensions remontant à la division de l’île

Depuis l’intervention militaire turque de 1974 provoquée par la tentative de rattachement de l’île à la Grèce, Chypre est divisé en deux parties entre les communautés grecque et turque. Les militaires turcs ont occupé 37% du territoire de l’île. En 1983, une République turque de Chypre du Nord y a été proclamée qui n’est reconnue que par la Turquie.

En avril 2021, le secrétaire général de l’Onu Antonio Guterres a pris l’initiative d’une rencontre informelle à Genève en format 5+Onu (la Grèce, la Turquie et le Royaume-Uni en tant garants de l’indépendance, de l’intégrité territoriale et de la sécurité sur l’île, ainsi que les communautés gréco-chypriote et turco-chypriote). M.Guterres a déclaré à l’issue des entretiens que les parties n’avaient pas trouvé de fondements pour reprendre les négociations directes sur le règlement de la question chypriote.

Les relations entre la Turquie et Chypre se dégradent également suite à la prospection d’hydrocarbures part Ankara au sud-ouest de l’île.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.