Checkmate, ce nouveau chasseur russe qui veut concurrencer le Rafale

libre info france

Présenté au salon international MAKS 2021 qui se tient du 20 au 25 juillet dans la région de Moscou, le nouveau chasseur de 5e génération russe, le Checkmate, est destiné avant tout au marché de l’exportation où il sera au moins deux fois moins cher que le Rafale français.

Le nouveau chasseur léger monomoteur Checkmate mis au point par la compagnie aéronautique unifiée (OAK, faisant partie du groupe d’État Rostec) viendra concurrencer les derniers avions de combat sur le marché international des armements, a déclaré aux journalistes le directeur du Service fédéral de coopération militaire et technique, Dmitri Chougaïev, au salon international MAKS 2021 qui se tient à Joukovski, dans la région de Moscou.

Il a souligné que l’avion était destiné avant tout à l’exportation.

«Réalisant ses performances de vol, ses capacités de frappe et de reconnaissance et sa faible signature radar, nous nous attendons à ce qu’il devienne un sérieux concurrent pour ses homologues. Nous le voyons en perspective justement comme un concurrent aux principaux fabricants occidentaux des chasseurs monomoteurs légers de 5e génération», a-t-il indiqué.

Selon lui, le Checkmate permettra à la Russie de se repositionner sur le marché international.

«Avec ce produit, nous espérons occuper un créneau prometteur sur le marché de ces avions», a poursuivi Dmitri Chougaïev.

Il a précisé que les principaux concurrents de l’appareil russe seraient le français Rafale et le suédois JAS-39 Gripen. Parmi les éventuels clients du nouvel avion, il a cité les pays du Moyen-Orient, de l’Asie du Sud-Est et de l’Afrique du Nord.

Le Checkmate aura un très bon rapport coût-efficacité élevé.

«L’appareil étant destiné à l’exportation, le prix sera l’un des indicateurs et l’un de nos avantages», a-t-il affirmé.

Le salon MAKS 2021 se tient cette année du 20 au 25 juillet et fait partie des trois plus grands salons aériens du monde.

De deux à trois fois moins cher

Le jour de l’ouverture, il a été notamment visité par Vladimir Poutine qui s’est vu présenter le nouvel avion.
Le directeur du groupe Rostec, Sergueï Tchemezov, qui a présenté l’avion au chef de l’État, a indiqué aux journalistes que le nouvel appareil serait équipé du même moteur que le Soukhoï Su-57 et qu’il pourrait emporter des missiles guidés et non guidés ainsi que des bombes aériennes.

Il a précisé que le Checkmate coûterait entre 21 et 25 millions d’euros, alors que pour ses «homologues» étrangers, il faudra débourser de 50 à 76 millions, a-t-il ajouté, évoquant les Rafale français et les Saab Gripen suédois.

Réservé uniquement aux spécialistes le premier jour, MAKS 2021 a été visité par 6.970 personnes, tandis que 94.300 autres ont suivi le déroulement sur le site officiel. Enfin, quelque 282.000 ont choisi les comptes officiels du salon dans les réseaux sociaux pour s’informer.

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.