Biden Green allume des sanctions sévères contre la Russie en représailles pour le piratage de SolarWinds et d'autres «comportements malveillants»

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine (L) et le Vice-président américain Joe Biden (2e R) rencontrent le 10 mars 2011 avec leurs délégations à Moscou. Le 10 mars, Poutine a proposé à Biden que la Russie et les États-Unis abolissent les visas dans un

Le président Joe Biden a signé jeudi matin un décret accordant au département du Trésor le pouvoir de sanctionner les entreprises et les particuliers russes liés à une série d'activités malveillantes.

L'ordre et les sanctions interviennent après que l'administration Biden a terminé sa examen de trois mois du piratage SolarWinds 2020 début avril, moment auquel fonctionnaires a indiqué que l'administration ciblerait spécifiquement «les personnes proches du président russe Vladimir Poutine ainsi que les agences liées à l'ingérence électorale».

Les États-Unis se joignent également à leurs alliés lancer des sanctions sur la tentative d'assassinat et l'emprisonnement du chef de l'opposition russe Alexei Navalny. (CONNEXES: Les États-Unis déterminent la Russie responsable de «la plupart ou de tous» des violations massives du gouvernement fédéral)

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine (L) et le Vice-président américain Joe Biden (2e R) rencontrent le 10 mars 2011 avec leurs délégations à Moscou. Le 10 mars, Poutine a proposé à Biden que la Russie et les États-Unis abolissent les visas dans une étape «historique» pour sceller un renouveau des relations. La visite de Biden vise à tirer parti de la «réinitialisation» des relations menée par le président russe Dmitri Medvedev, mais Poutine a jusqu'à présent entretenu des relations moins cordiales avec Washington que son successeur à la tête du Kremlin. (Crédit photo doit lire ALEXEY DRUZHININ / AFP via Getty Images)

«Le président a signé cette nouvelle autorité pour faire face au comportement malin continu et croissant de la Russie», a déclaré la secrétaire au Trésor Janet L. Yellen à propos de la décision dans un communiqué. «Le Trésor tire parti de cette nouvelle autorité pour imposer des coûts au gouvernement russe pour sa conduite inacceptable, notamment en limitant la capacité de la Russie à financer ses activités et en ciblant les cybercapacités malveillantes et perturbatrices de la Russie.»

«Ces actions visent à tenir la Russie responsable de ses actions imprudentes», a ajouté le secrétaire d'État Antony Blinken dans un communiqué séparé. «Nous agirons fermement en réponse aux actions russes qui causent du tort à nous ou à nos alliés et partenaires. Dans la mesure du possible, les États-Unis rechercheront également des opportunités de coopération avec la Russie, dans le but de construire une relation plus stable et prévisible compatible avec les intérêts américains.

Les nouvelles sanctions visent des dizaines d'entreprises et d'individus russes qui étaient directement responsables ou soutenaient le gouvernement russe dans la réalisation de la violation de SolarWinds ou pour saper les élections internationales et la démocratie, selon le maison Blanche. Les sanctions ordonnent également au Trésor et au département d’État de mettre fin aux visas des ressortissants russes visés par les actions de jeudi et de les expulser du pays.

Porte-parole du Kremlin Dmitry Peskov a publié une déclaration préventive plus tôt jeudi matin condamnant ce que le gouvernement russe a qualifié de sanctions «illégales» potentielles par l'administration Biden et «un pas en avant et deux pas en arrière».

«Nous condamnons toute intention d'imposer des sanctions, les considérons comme illégales, et en tout cas le principe de réciprocité opère dans ce domaine», a-t-il déclaré, promettant «la réciprocité afin que nos propres intérêts soient garantis de la meilleure façon possible».

Il s'agit d'une histoire en développement et sera mise à jour avec de nouvelles informations au fur et à mesure qu'elles seront disponibles.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.