Biden DOJ annonce une enquête sur la police de Minneapolis pour «  problèmes systémiques ''

Biden DOJ annonce une enquête sur la police de Minneapolis pour `` problèmes systémiques ''

Procureur général Merrick Garland annoncé le ministère de la Justice (DOJ) mènera une enquête approfondie sur les pratiques policières de la police de Minneapolis.

La nouvelle survient un jour après qu'un jury a déclaré l'ancien officier Derek Chauvin coupable de meurtre au deuxième degré pour avoir tué George Floyd.

«Le verdict d’hier dans le procès pénal de l’État ne traite pas des problèmes de police potentiellement systémiques à Minneapolis», a déclaré Garland lors d’une conférence de presse.

L'enquête sera un «examen complet» pour déterminer si le service de police de Minneapolis s'est livré à «un modèle ou une pratique de maintien de l'ordre inconstitutionnel ou illégal».

«Je crois fermement que les bons officiers ne veulent pas travailler dans des systèmes qui permettent de mauvaises pratiques», a ajouté Garland. «Les bons officiers apprécient la responsabilité.»

EN RELATION: Cori Bush et Ayanna Pressley, membres de l’équipe, fondent en larmes après le verdict de Chauvin

Le DOJ enquête sur le département de police de Minneapolis

L'annonce par le DOJ d'une enquête sur l'ensemble du département de police de Minneapolis fait suite aux commentaires de Garland selon lesquels le racisme est «un problème américain».

«Écoutez, le racisme est un problème américain», a déclaré Garland Actualités ABC. "Il est clair pour moi qu'il y a eu et qu'il reste une discrimination contre les Afro-Américains et d'autres communautés de couleur et d'autres minorités ethniques."

«Je pense que cela se traduit par une discrimination en matière de logement, d’emploi et de justice», a-t-il ajouté. «Nous n’avons pas encore une justice égale devant la loi.»

Les commentaires de Garland provoquent un soupir de soulagement parmi les conservateurs que sa nomination à la Cour suprême n’a jamais été avancée.

Garland partage le sentiment du président Biden selon lequel les États-Unis ont un bilan terrible en matière de racisme.

"L'Amérique a une longue histoire de racisme systémique", a déclaré Biden avant déclarant que les hommes noirs en Amérique sont traités «comme moins qu'humains».

«C'est un problème pour tous les Américains», a-t-il ajouté. «Cela nous empêche de tenir la promesse de liberté et de justice pour tous, et cela empêche notre nation de réaliser son plein potentiel.»

EN RELATION: Pelosi sous le feu pour avoir remercié George Floyd d'avoir «sacrifié sa vie pour la justice»

Les extrémistes dirigent l'Amérique

L’enquête du DOJ sur la police de Minneapolis et les commentaires anti-américains de Biden vous montrent à quel point la ligne est fine entre l’administration et les membres d’extrême gauche de l’escouade.

Utiliser Chauvin comme point de départ pour peindre l'ensemble du département avec un large éventail de racisme systémique ne diffère pas beaucoup des commentaires passés du représentant Ilhan Omar (D-MN) qui a qualifié la police de «cancer».

Omar a déclaré que le département «continue de nous brutaliser» et les a décrits comme un «cancer» qui devait être éliminé.

L’enquête de Garland sera probablement au détriment de la communauté car l’ensemble du secteur de la police sera forcé de se retirer après le procès Chauvin.

En février, un Axios rapport a révélé que les crimes violents, y compris les homicides et les voies de fait, avaient bondi de plus de 20% dans les villes jumelles, le rapport soulignant que l'affaire George Floyd était au moins en partie à blâmer.

La colonne suggère que «la réaction du public au meurtre de George Floyd le 25 mai, y compris le manque de confiance dans la police, pourrait être un facteur».

Je suis certain qu’une enquête dirigée par un GA qui estime que le système judiciaire est discriminatoire fera des merveilles pour ces chiffres.

Il est maintenant temps de soutenir et de partager les sources en lesquelles vous avez confiance.
The Political Insider se classe # 16 sur Feedspot's "Top 70 des blogs, sites Web et influenceurs politiques conservateurs en 2021."

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.