Biden dit au journaliste qu'il croit toujours que le scandale des chasseurs est une «  désinformation russe '' – The Political Insider

Biden dit au journaliste qu'il croit toujours que le scandale des chasseurs est une `` désinformation russe '' - The Political Insider

Le président élu Joe Biden a déclaré au journaliste de Fox News, Peter Doocy, qu'il croyait toujours le Hunter Biden le scandale est «La désinformation russe», bien que Hunter lui-même ait révélé qu'il faisait l'objet d'une enquête pour «affaires fiscales».

Il a également appelé Doocy un «poney à un cheval», qui, en utilisant mon dictionnaire Biden-anglais, se traduit par l'expression souvent utilisée, «poney à un tour».

"Monsieur. Président élu, pensez-vous toujours que les histoires de l'automne sur votre fils Hunter étaient de la désinformation russe et une campagne de dénigrement comme vous l'avez dit? Doocy peut être entendu demander alors que Biden conclut une session avec des journalistes.

«Oui, oui, oui», a répondu Biden aux deux questions. «Dieu t'aime, mec. Vous êtes un poney à un cheval. »

Le démocrate a ensuite assuré que les candidats potentiels au poste de procureur général seraient indépendants sur la question.

«Je vous promets que mon ministère de la Justice sera totalement autonome et jugera comment il devrait procéder», a-t-il proposé.

Hunter Biden, le fils du président élu, s'est révélé qu'il fait l'objet d'une enquête fédérale sur ses «affaires fiscales».

EN RELATION: Les médias ont tout fait pour cacher le scandale Hunter Biden aux électeurs

Biden affirme que l'enquête de son fils est une désinformation russe

La seule désinformation concernant le scandale Hunter est venue du bureau de campagne de Biden, mieux connu sous le nom de médias grand public.

Ils ont passé mois après mois à essayer d'éviter de couvrir l'histoire. Et même lorsqu'il est devenu clair qu'il y avait quelque chose à faire, ils ont commencé à étouffer la controverse en la qualifiant de «désinformation russe».

John Ratcliffe, le directeur du renseignement national, a écrasé le canular de la «désinformation russe» assez facilement.

«Laissez-moi être clair», dit-il. «La communauté du renseignement ne le croit pas, car il n’existe pas de renseignements qui le soutiennent.»

EN RELATION: Voici un aperçu de la couverture médiatique du scandale Hunter Biden avant et après les élections

Plus comme la désinformation Biden

En réalité, il y avait de nombreux éléments de preuve qui indiquaient la vérité, et cela n'impliquait pas une conspiration de Vladimir Poutine pour faire réélire Trump.

Les enquêtes sur les «affaires fiscales» de Hunter ont débuté en 2018. Il y avait des comités sénatoriaux et des rapports cela indiquait des enquêtes sur le fils de Biden.

Et il y avait un documentaire avant les élections, qui affirmaient que les nombreux accords commerciaux de Hunter en Chine «servaient» le pays communiste et leurs militaires.

Ce n’était pas de la désinformation russe à l’époque, et ce n’est certainement pas le cas maintenant. Si ça étaient, Biden voudra peut-être savoir quels Russes travaillent sur son équipe de transition faire une déclaration sur une histoire apparemment inexistante.

Biden insiste sur le fait qu'il n'a parlé à aucun candidat potentiel AG des problèmes juridiques de son fils.

«Le procureur général des États-Unis d’Amérique n’est pas l’avocat du président», m'a dit. «Je nommerai une personne dont je m'attends à faire respecter la loi telle qu'elle est rédigée, et non guidée par moi.»

Pendant ce temps, le procureur général sortant Bill Barr a récemment annoncé qu'il le ferait ne pas nommer un avocat spécial pour prendre en charge l'enquête sur Hunter Biden.

«Je pense que dans la mesure où il y a une enquête, je pense qu’elle est gérée de manière responsable et professionnelle», at-il annoncé Lundi concernant Biden.

«À ce stade, je n'ai pas vu de raison de nommer un avocat spécial et je n'ai pas l'intention de le faire avant de partir.»

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *