Biden appelle le 6 janvier «La pire attaque contre notre démocratie depuis la guerre civile»

2021-04-28

Le président Joe Biden a qualifié l'émeute du 6 janvier au Capitole de «la pire attaque contre notre démocratie depuis la guerre civile» lors de son discours de mercredi soir au Congrès.

«Tout au long de notre histoire, les présidents sont venus dans cette salle pour parler au Congrès, à la nation et au monde, pour déclarer la guerre, pour célébrer la paix, pour annoncer de nouveaux plans et possibilités», a déclaré Biden. «Ce soir, je viens parler de crise et d'opportunité. En reconstruisant une nation, en revitalisant notre démocratie et en gagnant l’avenir de l’Amérique, je me tiens ici ce soir à un jour du centième jour de mon administration. »

REGARDEZ:

«100 jours depuis que j'ai prêté serment et que j'ai levé la main de notre Bible familiale et hérité d'une nation. Nous l'avons tous fait, c'était en crise », a-t-il poursuivi. «La pire pandémie depuis un siècle. La pire crise économique depuis la Grande Dépression. La pire attaque contre notre démocratie depuis la guerre civile. Maintenant, après seulement 100 jours, je peux rendre compte à la nation que l'Amérique est à nouveau en mouvement. » (CONNEXES: L'administration Biden enquête sur «l'extrémisme violent domestique» après l'émeute du Capitole)

Les conservateurs et autres commentateurs des médias sociaux ont critiqué Biden commentaires. Andy Grewal, professeur à la faculté de droit de l'Iowa, a souligné que quatre présidents avaient été assassinés depuis la guerre civile.

Un conseiller principal de l'ancien président Donald Trump, Jason Miller, a demandé pourquoi le 11 septembre attaque terroriste ou Pearl Harbor n'était pas pire que le 6 janvier émeute.

«Des terroristes de gauche ont littéralement fait exploser une bombe dans la capitale américaine en 1983 et l'un d'entre eux a ensuite obtenu la clémence de Bill Clinton», a déclaré le journaliste du New York Post, Jon Levine.

Joel Berry, rédacteur en chef et écrivain du site satirique The Babylon Bee, a publié une photo du bâtiment du Capitole après son bombardement en 1983.

«Laissant de côté le 11 septembre, voici une photo du bâtiment du Capitole après qu'il a été bombardé par des terroristes de gauche en 1983», a écrit Berry. «Ils ont également tué des policiers. L'un des terroristes a été gracié par Bill Clinton.

Vous aimer cet article ? Partagez-le avec un ami !

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.