Après le bannissement de Trump de Twitter, Hillary Clinton le trolle

libre info france

https://cdnfr1.img.sputniknews.com/img/103163/24/1031632438_0:124:4127:2445_1200x675_80_0_0_cbea0d2e3f99eec255cead362f624c73.jpg

Sputnik France

https://cdnfr2.img.sputniknews.com/i/logo.png

https://fr.sputniknews.com/amerique-nord/202101101045044352-apres-le-bannissement-de-trump-de-twitter-hillary-clinton-le-trolle-/

Suite au blocage permanent du compte Twitter de Donald Trump , son ancienne rivale démocrate Hillary Clinton n’a pas tardé à se rappeler d’une publication où, en 2016, elle lui avait déjà proposé de le supprimer. En retweetant ce message le 9 janvier, elle a ajouté un emoji «coché».

Pour commenter le blocage du compte Twitter de Donald Trump, Hillary Clinton a partagé un ancien tweet datant de 2016. Alors en pleine course présidentielle, elle lui avait proposé de supprimer sa page sur le réseau social. 

Cela était dû aux critiques émises par Trump à l’égard d’Obama et d’elle-même à l’approche du scrutin.

En retweetant son message «supprime ton compte», l’ancienne Première dame y a ajouté un emoji «coché».

Après les émeutes au Capitole, elle a qualifié les manifestants de «terroristes nationaux» qui «ont attaqué un fondement de notre démocratie».

Tensions au Capitole

Le 6 janvier, des partisans du Président sortant ont fait irruption dans le Capitole, poussant le Congrès à suspendre la procédure de certification des résultats de la présidentielle du 3 novembre. Les forces de l’ordre ont répliqué par l’usage de gaz lacrymogènes et de grenades assourdissantes. Cinq personnes, dont un policier, ont trouvé la mort dans ces tensions.

Deux jours après, Twitter a suspendu le compte du locataire de la Maison-Blanche de façon permanente au nom d’un «risque de nouvelles incitations à la violence».

*********************************

Vous pouvez lire l’article original ici

*********************************

Votre soutien est essentiel pour nous permettre de vous partager une information libre & indépendante.

À l’ère de la censure de masse, pour que nous restions en contact, j’ai besoin que vous vous inscriviez à ma newsletter gratuite ➡️ ICI

Nous avons besoin de financements pour garder notre site en vie et ils proviennent presque exclusivement de la publicité. N’hésitez pas à regarder les offres de nos annonceurs pour lesquels vous seriez intéressé ou nous envoyé votre contribution via Paypal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *